Moscou, Russie

par: Iyna Bort Caruso

La ville de Moscou compte plus de huit siècles d'histoire, depuis l'apparition du village de chasseurs sur la Moskova jusqu'à sa consécration comme joyau de l'Europe de l'Est.

Si des monuments emblématiques comme la cathédrale Saint-Basile, la Place Rouge et le Kremlin forment l'âme de la ville, les réalisations architecturales et artistiques sont omniprésentes. Ainsi, la ville compte plus d'une centaine de parcs, places et jardins. La vie y est plus chère qu'il n'y paraît. Moscou compte en effet parmi les villes les plus chères du monde ; selon le classement de Mercer Consulting, elle rivalise sans peine avec New York et Londres.

Comme beaucoup de villes européennes, elle est aménagée en cercles concentriques qui partent du Kremlin, au centre. La zone délimitée par la ceinture des Boulevards (Boulevarnoïe Koltso) et la ceinture des Jardins (Sadovoïe Koltso) abrite de nombreux secteurs prisés.

On y trouve notamment le petit quartier résidentiel des étangs du Patriarche, dans le district de Presnensky, une destination recherchée des Moscovites comme des expatriés, où sont installées de nombreuses ambassades. Tchistye Proudy, secteur autrefois connu pour ses boucheries, est aujourd'hui un quartier accueillant, bordé de tilleuls, de lilas et d'élégants bâtiments datant d'avant la Révolution russe. Les acheteurs, surtout ceux dont la fortune est récente, sont attirés par son charme européen tranquille.

Dans le district de Tverskaïa, les fastueuses résidences ont souvent une histoire longue de plusieurs siècles.Les rues latérales paisibles, l'accès facile aux parcs et aux écoles internationales et le nombre limité des bâtiments résidentiels maintiennent les prix dans la fourchette la plus haute.

Autrefois, la noblesse moscovite s'était établie à Arbat, maintes fois célébré dans la littérature russe. Ses demeures Art nouveau, ses domaines tendance, ses lignes incurvées et ses cours charmantes lui ont valu son surnom de « Golden Mile » de Moscou. La ceinture des Jardins donne naissance, sur l'extérieur, au quai Frounzenskaïa, oasis de verdure avec vue sur le parc Gorki de l'autre côté du fleuve.

Comme l'écrivait le célèbre écrivain russe Léon Tolstoï, « Heureux celui qui est heureux chez lui ». À Moscou, ce qui fait le bonheur des acheteurs de propriétés haut de gamme, ce sont les résidences à l'ossature extraordinaire qui ont été rénovées dans le style occidental dit de l'Evroremont.

­