Phuket, Thaïlande

par: Iyna Bort Caruso

Beauté naturelle et densité peu élevée, deux particularités qui ont fait de Phuket, en Thaïlande, une destination de choix en Asie du Sud-Est. À une grosse heure d'avion de Bangkok, Singapour et Kuala Lumpur, Phuket est la plus grande île du pays, mais aussi sa province la plus aisée.

Les biens immobiliers de Phuket doivent leur grande qualité aux forêts tropicales luxuriantes, aux terres vallonnées et aux plages de sable blanc de l'île Son climat doux est tempéré par des brises fraîches en provenance du Nord.

Les attractions naturelles sont agrémentées par une infrastructure de plus en plus évoluée. Les écoles internationales de l'île, tout comme son souci du développement durable, lui valent d'excellentes notes en matière de qualité de vie. Les forêts et plantations de caoutchouc et de palmiers à huile couvrent près de 60 % de l'île. Et pourtant, le tourisme reste son principal moteur économique.

En Thaïlande, les propriétés de vacances attirent les acheteurs étrangers de tous les horizons : Hong Kong, Singapour, Australie ou Europe, et de plus en plus la Russie et le Moyen-Orient. Nombre d'entre eux ont recours à des sociétés de gestion qui sont chargées de louer leurs biens hors-saison. Phuket attire aussi de nombreux retraités fortunés à la recherche d'un style de vie décontracté. En outre, le système de santé du pays est très réputé, Phuket faisant partie des grandes destinations du tourisme médical. Les retraités apprécient en outre l'excellent rapport qualité-prix des soins de santé qui y sont dispensés.

Le marché thaïlandais peut se vanter de ses chefs-d'œuvre architecturaux, notamment de ses appartements tropicaux ultramodernes, certains avec piscine sur le toit. Les nouveaux quartiers de villas sont à l'origine d'une demande de plus en plus forte pour les petits luxes méditerranéens : piscines, club-houses et terrains de golf. Tout en haut du marché, on trouve les domaines au bord de l'eau, équipés de mouillages privés pour accueillir des yachts.

Les plages de sable de la côte ouest sont très recherchées, et les terrains avec vue sur la mer sont les plus demandés (et les plus rares). Les villas face à l'océan de Surin Beach et de Kamala Beach, connu sous le nom de « Millionaires Mile » sont peu nombreuses, et chères. Kamala a su conserver son ambiance de petit village thaïlandais, tout en étant facile d'accès depuis Patong, site touristique majeur.

Seuls les Thaïlandais ont le droit de posséder des terrains, ce qui laisse de côté les acheteurs internationaux. Néanmoins, la réglementation autorise jusqu'à 49 % de propriétaires étrangers dans un immeuble d'appartements, ainsi que des baux pour les maisons et les villas. D'une durée standard de 30 ans, ces contrats sont renouvelables.

­