Porto Rico

par: Iyna Bort Caruso

À Porto Rico, façonnée par l'influence de nombreux pays du monde entier, la convergence des cultures se manifeste partout : dans la cuisine, la musique, l'architecture et l'art de vivre.

Tropicale. Cosmopolite. Et accueillante, surtout pour les personnes fortunées. En 2012, le pays a adopté une loi visant à attirer les plus nantis qui remplissent les conditions de résidence, leur proposant des incitations fiscales parmi lesquelles figure une exemption d'impôts intégrale sur les revenus d'investissement tirés des intérêts, dividendes et plus-values. Pour les nombreux propriétaires de résidences secondaires, ce coin de paradis a néanmoins bien plus à offrir que ces avantages. Cette île des Caraïbes est ainsi ouverte aux citoyens américains, qui n'ont pas à présenter de passeport. Les températures moyennes annuelles avoisinent les 25 °C. Par ailleurs, le marché immobilier y est aussi riche que la culture : les acheteurs peuvent opter pour l'euro-cosmopolite, le chic bohémien ou le style huppé façon country club.

L'architecture coloniale espagnole tient une place prépondérante à Viejo San Juan (le vieux San Juan), quartier historique aux rues pavées et places centenaires où se côtoient galeries d'art et portes menant à des cours discrètes et des jardins époustouflants. Le vieux San Juan est praticable à pied, même si le visiter en calèche reste possible. Condado Beach, aussi connue sous le nom de CoBe, plaira à ceux qui recherchent une adresse urbaine dans un quartier branché. Sur la presqu'île jouxtant Condado se trouvent les gratte-ciel luxueux et les immeubles Art déco bien conservés de Miramar. À l'est se trouve Ocean Park, une communauté de bord de mer célèbre pour ses maisons personnalisées dont les prix de vente atteignent sept chiffres.

Les communautés aisées des faubourgs de San Juan se situent à San Patricio et Garden Hills, dans la municipalité de Guyanabo. La qualité de leurs écoles et leur style de vie dynamique attirent les acheteurs les plus aisés.

À environ 25 kilomètres à l'ouest de la ville se trouve la station balnéaire de Dorado, où s'égayait autrefois la famille Rockefeller. Elle est aujourd'hui entourée de villas de bord de mer et d'immeubles avoisinant le parcours de golf. Bahia Beach, située en bordure de la forêt tropicale El Yunque, offre plus d'espace pour se détendre. Ce coin de nature véritablement exclusif met l'accent sur le développement durable.

­