La baie de San Francisco, Californie, États-Unis

par: Iyna Bort Caruso

Le marché des neuf comtés de la baie de San Francisco est une source précieuse de biens immobiliers d'exception.

D'après le bureau du recensement américain, la baie de S.F. est l'une des régions métropolitaines les plus fortunées du pays, avec un pourcentage à deux chiffres de foyers qui gagnent au moins 191 000 $ par an dans de nombreuses villes.

Au nord du Golden Gate Bridge, on trouve le riche comté de Marin. Situé à une demi-heure à peine en ferry du quartier financier de San Francisco, le marché immobilier du comté de Marin attire ceux qui sont à la recherche d'une abondance de terres protégées et peu bétonnées. Ses quartiers reculés, comme Mill Valley, sont réputés pour leurs propriétés boisées en retrait, dans les collines. Les propriétés à vendre sur le littoral , par exemple Sausalito ou Tiburon, offrent de magnifiques vues de la baie et de la silhouette de San Francisco.

Dans le comté de San Mateo, sur la péninsule sud de San Francisco, le boom technologique, qui dépasse depuis longtemps les frontières de la Silicon Valley, profite à des villes comme San Carlos et Burlingame.

Que ce soit en termes de culture, de géographie ou de climat, côté montagne ou océan, la baie est un espace varié. La région s'articule autour de trois grandes villes : San Francisco, San José et Oakland. Montclair Village dans les hauteurs d'Oakland, est un quartier connu pour ses routes sinueuses, ses manoirs et ses écoles de très haut niveau. Au nord d'Oakland se trouve Berkeley, entre les collines du Pacifique et la baie. La réputation de Berkley n'est plus à faire. On mentionnera son ambiance animée, sa scène gastronomique (surtout le Gourmet Ghetto) et son climat méditerranéen. Au sud de la baie de San Francisco se trouvent les pôles high-tech et les domaines « geek chic » de la Silicon Valley. Les meilleures écoles de la région se trouvent à Palo Alto, ce qui alimente le marché de l'immobilier et suscite même l'intérêt des acheteurs étrangers.

La baie est peut-être l'un des seuls endroits au monde où viticulture et contre-culture se rencontrent, où les habitants vivent dans un véritable microclimat et où les vues sont tour à tour bucoliques, aquatiques et emblématiques.

­