Sardaigne, Italie

par: Diletta Carutti

La Sardaigne est la deuxième île de la Méditerranée par sa surface, après la Sicile. Cette île italienne, plus proche de l'Afrique que de l'Italie, est connue pour ses eaux turquoise et ses plages de sable blanc dignes des Tropiques.

La côte nord-est de la Sardaigne, baptisée Costa Smeralda, est un lieu d'escapade romantique réputé pour son cadre où voisinent eaux cristallines, mode de vie très glamour et villas de bord de mer.

Dans les années 1960, sous l'impulsion de l'Aga Khan, la Costa Smeralda est devenue un terrain de jeux luxueux pour gens aisés, contribuant à faire de la région une destination prisée des grands noms de la politique et du monde des affaires et engendrant une révolution culturelle majeure, avec l'arrivée d'esprits créatifs dans les domaines des arts et de l'architecture.

Fervent défenseur de l'architecture et de la préservation historique, le prince Aga Khan a attiré de célèbres entrepreneurs, architectes, artistes et autres investisseurs du monde entier pour aider à transformer 5 000 hectares de terres sauvages en l'une des destinations balnéaires les plus prestigieuses et les plus exclusives de la Méditerranée.

Il a exigé que toutes les propriétés immobilières soient construites en harmonie avec le paysage environnant, et facilement accessibles. En 1964, l'aéroport d'Olbia (rénové et agrandi par la suite) est devenu le siège d'une compagnie aérienne commerciale, Alisarda (aujourd'hui Meridiana), puis la marina de Porto Cervo a été créée pour amarrer 700 bateaux et yachts privés : deux initiatives qui ont facilité l'accès à l'île.

Les premiers villages, dont Porto Cervo, ont été dessinés par des architectes internationaux aussi réputés que Luigi Vietti, Jacques Couëlle et Michele Busiri Vici, qui ont jeté les fondations du style méditerranéen typique de la Costa Smeralda, tout en formes simples, arches multiples et couleurs pastel, en mettant un soin particulier à ce qu'il se fonde dans la nature.

Toutes les villas en bord de mer présentent des caractéristiques communes du point de vue du style architectural et du choix des matériaux, mais chacune d'elle constitue un monument distinct à la gloire du style architectural méditerranéen.

La Sardaigne est devenue un havre de sécurité pour ceux qui recherchent la beauté de ses paysages naturels et désirent adopter son patrimoine architectural, dont il n'existe aucune reproduction possible à travers le monde.

­