Îles Turques-et-Caïques

par: Iyna Bort Caruso

Pour la plus longue partie de leur histoire, les plages des îles Turques-et-Caïques sont restées confidentielles. Au début des années 1980, le Club Med y a ouvert une station balnéaire qui a propulsé l'archipel au firmament des destinations caribéennes huppées.

Cet archipel situé à 880 kilomètres au sud-est de Miami est composé de 40 îles. Seule une poignée d'entre elles sont habitées. Providenciales, ou « Provo », en est la capitale culturelle, aux accents à la fois tropicaux et cosmopolites. De là, le reste de l'archipel est accessible via un vol de 10 à 15 minutes ou une petite virée en bateau.

Le secteur du tourisme, qui constitue le véritable moteur de l'économie, croît à un bon rythme. En 2013, le pays a enregistré une hausse de 10 % du nombre de visiteurs, dont la plupart viennent des États-Unis. De mieux en mieux desservie par les airs, l'île n'est qu'à quelques heures de vol de la plupart des grandes villes de la côte est des États-Unis.

Dès leur arrivée, les touristes entrent le rêve d'un été perpétuel. Les projets d'infrastructure, tels que l'expansion de l'aéroport international de Providenciales, qui s'inscrivent dans un véritable engagement en faveur du développement durable, renforcent la confiance des acheteurs potentiels. L'île a cependant d'autres atouts : les impôts y sont inexistants. Pas d'impôt foncier, sur le revenu ou sur les plus-values. Un droit unique, déterminé en fonction du prix du bien, est perçu au moment de l'achat.

Mais acheter sur les îles Turques-et-Caïques est tout autant un investissement en matière d'art de vivre que de portefeuille immobilier. Cet art de vivre, le luxe au soleil, sied parfaitement à l'une des destinations des Caraïbes offrant le niveau de vie le plus haut. Ses eaux turquoise et sa côte à couper le souffle doivent leur beauté éblouissante à la troisième plus grande barrière de corail du monde. Dans de nombreux classements, ses plages figurent en bonne place des plus belles du monde. Les vacanciers propriétaires d'une résidence secondaire y profitent de la vie en pêchant le « bonefish » dans les étendues d'eau salée, en plongeant dans les eaux chaudes et calmes et en dînant sous les palapas aux toits de chaume.

De nombreuses copropriétés très prisées proposent aux propriétaires de mettre leurs appartements en location en leur absence. La plupart d'entre elles se situent à Provo, dans des lieux réputés tels que Grace Bay. Ceux qui préfèrent les escapades calmes trouveront leur coin de paradis plus loin sur la côte de Provo, ou sur d'autres îles telles que la prestigieuse Parrot Cay, choisie par nombre de célébrités. Les îles Turques-et-Caïques se prêtent à tous les rêves tropicaux, y compris le plus extravagant de tous : s'offrir une île privée.

­