Une énergie unique

par Derek Duncan

Comparée aux autres grandes agglomérations de la côte Est des États-Unis, où les gratte-ciels et les bâtiments monolithiques se dressent au-dessus des piétons, Washington D.C. semble avoir été construite dans des dimensions humaines. Un décret de 1899 restreint la hauteur des nouvelles constructions résidentielles et commerciales qui, aujourd'hui, sont limitées à environ 12 étages. Ainsi, la vue sur les monuments du centre-ville reste dégagée, et les différents édifices de la ville sont proches du niveau de la rue pour une ambiance plus intime. Avec son urbanisation caractérisée par ses grandes avenues, ses espaces ouverts et ses ronds-points (conçus par Pierre Charles L'Enfant), mais aussi ses édifices connus dont l'architecture est inspirée des styles grecs et romains, Washington a souvent l'air d'une ville plus européenne qu'américaine.

Washington profite des retombées économiques de son statut de capitale des États-Unis, dans sa vie culturelle comme dans ses institutions. Les activités publiques du pays créent toute une palette d'emplois : entrepreneurs, consultants, lobbyistes, ambassades, opérations militaires, activités politiques et tous les métiers d'appui correspondants. Au cours des six dernières années, le taux de chômage de l'agglomération a figuré parmi les plus faibles de toutes les grandes villes américaines, protégeant le marché immobilier de Washington des effets de la récession. Avec la reprise économique, la valeur des biens immobiliers résidentiels est repartie à la hausse.

« Les forces et les influences politiques de cette ville font partie des choses qui la rendent véritablement intéressante, affirme Michael Rankin, fondateur et associé directeur de TTR Sotheby's International Realty à Washington D.C. Tout ce qui se passe à Washington a un effet sur l'orientation du pays, et, par conséquent, une énergie vraiment unique se dégage de la ville. »

Ici, les acheteurs commencent tous par une décision fondamentale : moins d'espace dans une maison en rangée, un appartement ou une demeure du début du siècle dernier, ou, pour le même prix, une résidence plus spacieuse dans un quartier bordé d'arbres en périphérie de la ville, comme Alexandria, Arlington, Bethesda ou Chevy Chase, avec de bonnes écoles publiques et privées et une ambiance de village reculé.

La plupart de ceux qui s'intéressent au District de Columbia, et en particulier les nouveaux venus, se tournent d'abord vers les maisons en rangée et les Brownstone de Georgetown, un quartier qui témoigne de l'alliance emblématique entre l'Histoire, la culture et le luxe de la ville. Ceux qui souhaitent vivre sur les lignes du système de transport en commun de l'agglomération de D.C. se dirigent vers Dupont Circle ou Logan Circle, des quartiers aux rues animées parsemés de restaurants branchés.

Découvrez notre collection de propriétés uniques à Washington D.C. pour trouver votre nouvelle résidence.