Indonésie

Vivre en Indonésie

Iyna Bort Caruso

L’Indonésie enjambe l’équateur et s’étend sur deux continents, l’Asie et l’Océanie. Elle compte plus de 17 000 îles, ce qui en fait le plus grand État insulaire au monde. La majorité des 260 millions d’Indonésiens vivent sur l’île de Java.

Récifs de corail, huit sites classés au patrimoine mondial par l’UNESCO, plantations de café, cratères volcaniques et la célèbre réserve d’orangs-outans sauvages constituent la richesse naturelle du pays. Dans l’univers de l’alpinisme d’élite, on parle des 4 884 mètres de la Pyramide de Carstensz, qui appartient aux sept sommets, une désignation qui décrit les montagnes les plus élevées de chacun des sept continents.

L’Indonésie est un carrefour de langues et de cultures dont la devise est « l’unité dans la diversité ». Environ 87 % de la population est musulmane. La doctrine islamique joue un rôle dans la société, mais le pays est une démocratie laïque.

L’Indonésie est la plus grande économie de l’Asie du Sud-Est. Située au nord-ouest de Java, Jakarta, la capitale du pays, est une porte ouverte au monde. Les gratte-ciel dominent le quartier des affaires, où l’on trouve aussi les plus beaux appartements résidentiels du pays. Le quartier commercial et financier Golden Triangle attire les multinationales et les expatriés. Menteng, district verdoyant et aisé, accueille de nombreuses ambassades et résidences historiques.

Bali, cœur de l’hindouisme du pays, est l’une des régions les plus riches de l’Indonésie grâce à l’enthousiasme des touristes et aux investissements internationaux. Ubud, à l’intérieur des terres, est une capitale spirituelle, tandis que Seminyak doit sa renommée à ses restaurants, ses bars et ses couchers de soleil. Bali est une destination de vacances pour les Indonésiens aisés, mais aussi pour les investisseurs venus de l’Australie, de Hong Kong, de la Chine continentale et de Singapour à la recherche d’appartements dans un style hôtelier qui proposent tous les services d’un centre de villégiature. Plus calme et moins densément peuplée, l’île voisine de Lombok attire les acquéreurs de résidences secondaires.

L’infrastructure et l’urbanisation, objets d’investissements nationaux, et une classe moyenne de plus en plus aisée alimentent le marché immobilier. Les acquéreurs internationaux se verront proposer une résidence au titre du droit de superficie, tandis que les Indonésiens bénéficient du droit de pleine propriété.