Buenos Aires, Argentine

Une âme européenne en Amérique Latine

Iyna Bort Caruso

Le tango, le polo et l'Europe sans l'euro. C'est comme cela qu'on pourrait définir Buenos Aires.

La capitale Argentine est bien connue pour ses fortes influences européennes. La majorité des porteños, comme on les appelle ici, sont originaires du vieux continent. La plupart des immigrants qui sont arrivés vers la fin du 19ème et au début du 20ème provenaient de l'Italie et de l'Espagne. Cette ville compte par ailleurs la plus grande communauté juive en Amérique latine.

Cette grande vague d'immigration a contribué à une véritable transformation du paysage national. Les architectes venant d'arriver au pays et les apprentis formés par ces derniers ont créé une sorte d'âge d'or de l'architecture-avec entre autres, de remarquables oeuvres conçues dans les écoles de Beaux Arts et d'Art nouveau.

Mais Buenos Aires cultive aussi sa différence. Cette ville, qui a vu naître le tango, est par ailleurs un lieu de référence pour les amateurs de polo. Elle est aussi le centre de la vie nocturne et culturelle du pays. Ses nombreuses zones piétonnes remplies de terrasses de cafés et d'artistes de rue lui donnent une ambiance particulière.

Buenos Aires se compose de 48 quartiers. Il n'existe pas de restrictions pour l'achat de biens immobiliers en ville pour les non-résidents. La majorité des acquéreurs étrangers viennent des États-Unis ou d'Europe et ils payent comptant car en Argentine, les prêts hypothécaires sont rares.

Le choix est vaste en terme d’architecture résidentielle : des grandes demeures datant de l'âge d'or argentin aux grattes ciels modernes avec vue panoramique qui s'étend jusqu’en Uruguay, le pays voisin. Dans le grand Buenos Aires, les acheteurs peuvent même trouver les traditionnelles estancias-des ranchs restaurés quasi centenaires. Ayant à coeur de préserver l'identité architecturale de leur ville, les défenseurs du patrimoine local mènent de nombreuses campagnes de sensibilisation pour préserver les vieilles bâtisses.

Palermo, le plus grand quartier de la ville, possède des secteurs de luxe tels que Palermo Chico, où se trouvent plusieurs ambassades. Quartier de prestige aux rues bordées d'arbres, Recoleta est un site historique qui fait étalage de son élégance et de son architecture au style français. Son cimetière est l'une des attractions touristiques les plus visitées en ville, en grande partie car c'est là où repose sa célèbre figure nationale, Eva Perón. Un autre célèbre natif de Buenos Aires réside lui au Vatican. Il s'agit bien sûr du Pape François.